Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Récupération eau de pluie

Installer un récupérateur d’eau

Et si cette année nous adoptions des comportements plus écologiques, notamment au jardin ? De plus en plus de ménages installent un récupérateur d’eau chaque année. Il apporte de nombreux avantages et peut être une alternative pour faire de nombreuses économies d’eau potable. Vous souhaitez sauter le pas, mais vous ne savez pas par où débuter ? Suivez nos conseils, son installation est très simple !

Pourquoi un récupérateur d’eau ?

Notre consommation d’eau potable quotidienne augmente beaucoup, ainsi que son prix. Installer un récupérateur d’eau est la bonne solution, particulièrement pour l’été, lorsque nous faisons face à des périodes de sécheresse. L’utilisation de cette eau de pluie fera diminuer votre facture d’eau et réduira l’emploi d’eau du réseau public.

L’eau de pluie 💧 est légèrement acide et pure, idéale pour vos plantes puisqu’elle ne contient pas non plus d’additifs et de chlore. Mais attention, cette eau ne doit pas être consommée, elle doit être réservée à un usage domestique. Ce n’est pas une eau potable, mais peut servir pour de nombreux usages à l’extérieur, mais également à l’intérieur du foyer à condition d’avoir un réseau d’eau secondaire. 50% de l’eau que nous utilisons au quotidien n’a pas besoin d’être potable. De plus, l’eau n’est pas une ressource illimitée, il convient de réguler son usage.

Il existe de nombreuses sortes de récupérateur d’eau, différents selon l’usage que vous souhaitez faire de l’eau ou encore si vous êtes en appartement, maison… 🏡

Récupération d'eau potager

Crédit photo : Pixabay.com

Quel récupérateur d’eau choisir ? 

Récupérateur d’eau aérien

Le récupérateur d’eau aérien est le plus installé, il est utilisé pour l’arrosage, l’irrigation, le nettoyage extérieur…💧 Il est très simple à utiliser et ne nécessite pas une grosse modification de vos évacuations. Il se raccorde directement à la descente de la gouttière grâce à un collecteur bien souvent doté d’un filtre. L’installation du filtre est très important, il permet d’éviter que des déchets s’infiltrent dans la cuve, mais aussi pour ne pas que de la vase se forme au fond de la cuve.

La récupération de l’eau se fait sur le bas de la cuve, grâce à l’installation d’un robinet. Pour que le puisage de l’eau s’effectue plus facilement, il est préférable d’installer la cuve en hauteur. Si votre récupérateur d’eau est posé sur le sol, vous ne pourrez pas remplir votre arrosoir. 💧

Une pompe immergée peut être installée dans la cuve afin d’avoir du débit pour par exemple raccorder un tuyau d’arrosage. Le choix de la pompe devra être adapté au volume de la cuve.

Ce type de récupérateur d’eau est trouvable dans de nombreux magasins et jardineries. Ils sont généralement légers vides et varient de 200 à 2000L. L’installation est très simple et ne nécessite pas de compétences particulières. Il peut être installé sur un balcon, mais le poids maximal devra être respecté pour éviter des dégâts.👍

Récupérateur d’eau par cuve enterrée

L’installation d’une cuve enterrée nécessite, contrairement à une cuve extérieure, des travaux ⛏. En effet, l’eau récupérée pourra être utilisée pour l’extérieur, mais également pour un usage intérieur ne nécessitant pas d’eau potable (chasse d’eau, lave-linge)🚽. Ce sont des cuves avec une très grande capacité, entre 1500 et 5000 L selon vos besoins.

Pour la mise en place d’une cuve enterrée vous devez préalablement creuser un trou suffisamment profond et large pour y insérer la cuve. Le trou doit être près d’une descente de toit et du lieu ou vous pouvez faire entrer les canalisations de distribution de l’eau à l’intérieur de votre habitation. Un raccordement au tout-à-l’égout ou au réseau d’assainissement est nécessaire afin que, lorsque la cuve est pleine, l’eau soit évacuée vers ce réseau.

Le récupérateur d’eau par cuve enterrée est certes plus cher à mettre en place, mais vous fera faire d’importantes économies…

Récupérateur d’eau souple

Il existe par ailleurs des récupérateurs d’eau souples, un excellent compromis entre les récupérateurs aériens et enterrés. Très simple d’utilisation 👍, il est facilement maniable et peut être installé partout. Cependant, il n’a pas une grande capacité et est moins durable dans le temps…

Arrosage du potager

Crédit photo : Pixabay.com

Où installer son récupérateur d’eau ?

Avant de se précipiter dans l’achat d’un récupérateur d’eau, vérifiez que vous disposez de la place nécessaire à cette installation. Mieux vaut ne pas l’exposer plein soleil 🌝, plutôt sur une surface déjà plane, aisément accessible. Il n’y a pas d’obligation, mais il est préférable de l’installer près d’une toiture, d’un réseau de gouttières et proche du logement si elle a besoin d’être raccordée aux canalisations.🏠

 

Comment entretenir son récupérateur d’eau ?

Quel que soit le récupérateur d’eau que vous avez installé, il est important de faire une vidange et un nettoyage complet minimum une fois par an. Le nettoyage peut être fait par exemple avant ou après l’hiver. Dans les régions où il y a de nombreuses périodes de gel, pensez à vidanger votre cuve extérieure avant l’hiver pour que le gel ne l’endommage pas.

Si vous possédez un récupérateur d’eau enterré, pour une utilisation sanitaire, nettoyez régulièrement les différents filtres de votre installation pour vous prémunir des bouchons, colmatages et autres problèmes de pompage.

Si vous avez une pompe, immergée ou non, il est fortement conseillé de nettoyer régulièrement la crépine d’aspiration.

Enfin, nettoyez et vérifiez régulièrement les gouttières et descentes de toit pour faciliter l’entrée d’eau dans votre cuve.


Vous êtes à la recherche d’un jardinier pour entretenir votre jardin ?🌿 Contactez notre service de mise en relation, nous vous trouverons un jardinier près de chez vous ! Nous sommes disponibles du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 puis de 13h30 à 14h30 au 05.59.70.57.35 !📞

 

Laisser un commentaire