05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
le paillage des fraisiers | Jardinier professionnel

Côté potager : le paillage des fraisiers

Pailler ces fraisiers à la floraison

Le paillage des fraisiers présente de nombreux avantages :

1. Maintien de l’humidité du sol.
2. Régule la température du sol
3. Réduit l’arrosage
4. Evite la pourriture des fruits
5. Améliore la qualité des fraises
6. Protège le sol contre la battance de la pluie
7. Lutte contre la pousse d’adventices, et donc moins de travaux de désherbage.
8. Fertilise la terre en la nourrissant par décomposition du paillis
9. Favorise la production de stolons

Les Paysagistes professionnels de la coopérative vous guident et vous conseillent sur le choix du paillis et sa mise en place.

Avantages du paillage des fraisiers

Le Paillage des fraisiers permet d’éviter le contact des fraises avec la terre, et donc évite le pourrissement des fruits. L’évaporation amoindrie, l’humidité est conservée favorisant une économie importante de l’eau car vous aurez beaucoup moins besoin d’arroser. Le sol se trouve protégé ce qui améliore sa qualité, notamment de l’effet de battance sur les sols très humifères. C’est aussi un moyen de lutte préventive contre la pousse de mauvaises herbes.
Un autre avantage non négligeable : la fructification est meilleure, avec des fruits plus volumineux et juteux. De plus, après une bonne installation des fraisiers, la production de stolons est 5 fois supérieure.

Alors quel paillage choisir pour vos fraisiers ?

  • Paillage organique

Type de paillage organique

  • Paille coupée.
  • Copeaux de bois.
  • Tonte de gazon sèche
  • Aiguille de pin.
  • BRF (Bois Raméale Fragmenté).
  • Paillette de lin.
  • Ecorces concassées.
  • Vieux terreau de rempotage
  • … la liste est longue.

Avantages du paillage organique

Nos jardiniers professionnels vous recommandent le BRF (Bois Raméale Fragmenté) car des études ont prouvé sa plus grande efficacité tant pour la prévention des mauvaises herbes que pour la fructification et la qualité des fruits, mais aussi l’amélioration de la qualité du sol.

  • Nourrit le sol en se décomposant.
  • Maintien la fraicheur au pied des fraises.
  • Esthétisme.

Inconvénients du paillage organique

Méfiez-vous des aiguilles de pin qui ont tendance à acidifier la terre.

  • L’effet réchauffant du sol est moindre avec le paillage organique qu’un paillage plastique.
  • Protège moins les fraises de la pluie.

Paillage minéral

Type de paillage minéral

  • Sable.
  • Graviers.
  • Galets

Avantages du paillage minéral

Peu employés mais se révèle bien efficaces et il est très décoratifs.

  • Paillage durable car il ne se détériore pas.
  • Ne demande presque aucun entretien.
  • Résiste aux vents forts.
  • Réchauffe rapidement le sol au printemps.
  • Ph neutre (sauf ardoise).

Inconvénients du paillage minéral

  • Ne fertilise pas le sol.
  • Moins favorable à la faune du sol.

Paillage bâche en plastique

Les paillages en plastique sont efficaces mais vraiment peu esthétiques et pas très écologiques…

Avantages du paillage en plastique

  • Parfaitement adaptée aux régions froides et pluvieuses.
  • Très efficace contre les mauvaises herbes.
  • Récolte de fruits plus propres.
  • Economique.

Inconvénients du paillage plastique

  •  Ne fertilise pas le sol.
  • Installation et plantation plus pénible.
  • Peu esthétique.
  • Pollue le sol.

Pour plus de renseignements, contactez-nous pour trouver un jardinier qualifié, vrai professionnel à domicile et profitez d’une réduction fiscale ou d’un crédit d’impôt de 50 % du montant de votre facture.

Mise en place du paillis pour fraisiers

Quand pailler les fraisiers ?

Le paillis pour fraise est à mettre en place entre fin avril et début selon les régions quand le sol se réchauffe mais n’est pas encore asséché.

Comment pailler les fraisiers ?

  1. Épandre uniformément le paillage de votre choix sur les plants de fraisiers sur une épaisseur de 2 centimètres.
  2. Faire tomber le paillage délicatement entre les plants manuellement ou à l’aide du dos du râteau ou encore un balai de paille.
  3. Recommencer la même opération afin d’obtenir une épaisseur totale de 4 à 5 cm de paillage.
  4. Veiller à ce que chaque feuille ressorte bien du paillage.
  5. Renouveler l’opération tous les ans ou selon les besoins.

et voila ! Les conditions sont donc optimales pour une récolte fructueuse. Découvrez dans un autre article, tout sur le paillage.

Auteur Cléo Eyzaguirre : Jardinier professionnel de la coopérative Professionnels à Domicile

Laisser un commentaire