05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
utilisation de la chaux vive

Utilisation de la chaux vive au jardin

La chaux au jardin

La chaux constitue un produit très prisé par les agriculteurs et les jardiniers. Elle est utilisée le plus souvent pour amender les sols au niveau du jardin, pour le badigeonnage du tronc des arbres fruitiers ou pour démousser la pelouse. L’usage de la chaux exige certaines précautions. Avec les conseils des jardiniers paysagistes, redécouvrez tout sur la chaux.

Qu’est-ce que la chaux ?

La chaux encore appelée l’oxyde de calcium désigne un produit minéral de type alcalin. Elle est issue de la modification chimique du calcaire sous une forte chaleur. La température va au-delà de 900°C. Elle est commercialisée sous forme de poudre blanche. Son nom de chaux vive provient de la réaction vive qui l’a fait naître. Elle dégage de la chaleur quand elle est en contact de l’eau. Ce qui marque sa différence avec la chaux éteinte.

La chaux vive a été la base du jardinage au temps de nos aïeux. Elle est utilisée comme un antiseptique. Elle a laissé place aux produits chimiques. Face aux effets déplorables des produits chimiques sur les sols, elle revient au-devant de la scène. On la retrouve dans les rayons des jardineries sous une forme prête à l’usage. Ce produit naturel est sans danger sur l’environnement. Il suffit juste de savoir comment le manipuler et dans quels cas précis.

Les caractéristiques de la chaux vive

Il existe plusieurs types de chaux à savoir la chaux vive agricole, la chaux éteinte, la chaux dolomitique encore appelée la chaux de marnes. La chaux vive est en principe très corrosive. Il est possible d’y ajouter du magnésium à certaines préparations. La chaux vive reste une aide précieuse pour le jardin. Elle a plusieurs vertus non négligeables. Elle est naturelle et écologique. Elle peut servir à titre préventif ou à titre curatif. Elle modifie la structure au niveau des sols. C’est pour cette raison que son usage n’est point autorisé en agriculture biologique.

La chaux vive est considérée comme un produit dangereux pour le corps humain. Elle irrite la peau et les voies respiratoires. Elle ne doit point entrer en contact avec les muqueuses ou les yeux. Sa manipulation doit se faire à l’aide des lunettes, des vêtements de protection et des gants. Dès un contact avec la chaux vive lors de son usage, il faut veiller à rincer la partie avec de l’eau en abondance durant plusieurs minutes. Un médecin ou les urgentistes sont à contacter en toute diligence.

Les usages possibles de la chaux vive

La chaux vive est utilisée comme :

  • Un antifongique naturel au niveau des plantes et des arbres fruitiers.
  • Elle sert à rééquilibrer l’acidité du sol. Elle allège un sol lourd.
  • Elle rend la terre plus facile à cultiver.
  • Le sol devient en effet plus perméable à l’air et à l’eau.
  • Elle facilite le développement des racines des plantes.
  • Elle est utile pour désinfecter le tronc de tous les arbres fruitiers.
  • Elle permet de combattre les parasites et de lutter contre les maladies des arbres.
  • C’est le compagnon idéal pour stopper nette la prolifération des mousses.
  • Elle handicape la croissance des champignons.
  • Elle active l’assimilation des éléments nutritifs inclus dans l’humus.
  • Il faut noter que la chaux vive magnésienne est le choix parfait pour rendre les fruits très savoureux.

Quelques conseils pour mieux utiliser la chaux vive

Des précautions sont nécessaires pour manipuler la chaux vive. Il est capital d’assurer la protection des mains et des yeux avant toute manipulation. Pour la préparation, on se sert d’un bocal en zinc ou en inox. Il est déconseillé d’utiliser le plastique. On y verse 2 volumes d’eau pour un volume de chaux vive. Le tout doit bouillonner pendant un instant. Il faut éviter de rester au-dessus au risque d’avoir quelques éclaboussures corrosives. Dès que le mélange devient plus calme, on le remue avec un bâton et puis on le laisse reposer durant toute la nuit.

Pour le traitement naturel de vos jardins, vous pouvez profiter des avantages d’un crédit d’impôt. En faisant appel à un jardinier de la coopérative près de chez vous, profitez d’un conseil de professionnel !

Laisser un commentaire