05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
troène - Tout savoir sur le troène

Troène : Que savoir à propos du troène

Que savoir à propos du troène ?

Envie de planter un arbre décoratif dans votre jardin, pensez à planter un troène. Comment le cultiver ? Comment doit-on l’entretenir ? Ou encore comment procéder à sa
multiplication ? Suivez les conseils des jardiniers professionnels.

De la famille des Oléacées, le troène ou encore Ligustrum est un arbrisseau au feuillage caduc et persistant. Il porte de petites feuilles ovales de couleur luisante. En période de floraison, il donne de petites fleurs blanches. Ses fruits pas comestibles pour les hommes, sont de petites baies de couleur noire bleutée. Il en existe une cinquantaine d’espèces. Et, selon l’espèce il peut mesurer environ 1 m à 15 m.

Arbuste ornemental, le troène est en général utilisé pour mettre en valeur des haies ou bordures de jardin. Il peut également être planté en isolé.

Comment cultive-t-on le troène ?

Le troène se plaît dans tout type de sols. Peu exigeant, c’est un arbuste qui apprécie bien les temps ensoleillés ou partiellement ombragés.

De préférence, on le plante en automne. Toutefois, il possible de le faire au printemps. Si vous décidez de le planter au printemps, il est important de prévoir un arrosage régulier. Le troène peut se planter en pleine terre isolé ou en haie. Il peut également être mis en pot.

En haie : espacez les plants de 80 cm et drainez bien le sol.

En pot : ce procédé convient aux variétés de troène dont la croissance est lente. Pour ce faire, prenez un pot au fond percé. Avant d’y placer votre plant de troène, ajoutez-y un mélange de sable et de terreau. Le troène semé en pot est fragile par conséquent, arrosez-le régulièrement et protégez-le de la chaleur.

Comment l’entretenir ?

Quel que soit le mode de plantation, cet arbuste a besoin d’être taillé et arrosé.

La taille du troène

Il est primordial d’ajuster les branches du troène afin de rééquilibrer sa forme et de favoriser le renouvellement de la ramure.

Ainsi, le troène en pot est taillé une fois dans l’année à l’arrivée du printemps. Le troène isolé se taille une fois par an. Planté en haie, il est taillé deux fois par an.

Les périodes propices pour procéder à la taille sont l’hiver ou l’été. En hiver, débarrassez l’arbrisseau des grosses branches, des bois morts et des branches malades. Pour les cultures faites en haies, enlever les branches qui se croisent. En été, taillez-le avec modération.

L’arrosage du troène

Le troène est un arbuste rustique qui résiste fort bien à la gelée mais apprécie peu la sécheresse. Il a donc besoin d’être arrosé surtout en été. Pendant votre jardinage, observez un arrosage régulier pendant les deux premières années de la plantation.

Comment procéder à la multiplication ?

La multiplication du troène se fait par le bouturage. Plusieurs techniques de bouturage existent. La technique la plus courante est celle qui consiste à récupérer en été, des extrémités de tiges de l’arbuste. Surtout prenez celles qui n’ont pas encore fleuri. Coupez un morceau d’environ 15 cm. Supprimez toutes les feuilles du bas de la tige et gardez quelques feuilles au sommet. Plongez la base de la tige dans une poudre de bouturage ou de l’eau de saule. Placez vos boutures dans un pot rempli d’un mélange de tourbe et de sable.

Les jardiniers de la coopérative sont  là pour vous conseiller, n’hésitez pas à faire appel à leur savoir faire ! La taille et l’entretien du Troène ouvre droit au crédit d’impôt !

Laisser un commentaire