05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Poires - Variétés de Poires

Poires : guide des variétés de poires

Les différentes variétés de poires

Vous souhaitez connaître les multiples variétés de poires ? Redécouvrir les nombreuses saveurs de celles-ci ? Grâce aux bons jardiniers, profitez des différentes catégories de poires en faisant l’acquisition de poiriers dans votre propre jardin !

Le saviez-vous ? Les français consomment 5kg de poires par an ! Vous souhaitez goûter des poires sucrées, fondantes ou épicées ? De nombreuses espèces sont accessibles à chaque période de l’année. Elles sont principalement classées en deux familles avec les poires d’automne-hiver et celles d’été.

Les poires d’automne – hiver

La Conférence

Vous pourrez dénicher cette dernière du mois de septembre jusqu’au mois d’avril. Ferme et résistante, cette poire nécessite une importante exposition au froid pour s’épanouir. Elle se caractérise par sa forme fuselée et son coloris vert-jaune. Ce fruit peut facilement se consommer en compote ou en plats cuisinés. Savoureuse et aromatisée, vous retrouverez une pointe d’acidité.

La Comice

Vous trouverez cette poire du mois de septembre au mois de décembre. Vous la reconnaîtrez à sa coloration jaune clair. Ronde et épaisse, elle peut aisément se cuisiner en tarte. Vous pourrez noter une note douce et édulcorée en bouche.

La Beurré Hardy

Cette dernière se caractérise par son coloris jaune-vert. C’est une espèce relativement fragile que vous pourrez déguster de septembre jusqu’à la fin du mois de novembre. Vous apprécierez sa saveur douceâtre et bien juteuse.

La Louise-Bonne d’Avranches

De coloration jaune-verte également, cette poire rassemble différents goûts. Vous dénicherez des notes vaguement amères et acides. Vous retrouverez cette poire à la vente de mi-juillet jusqu’à la fin du mois de septembre.

La Général Leclerc

Cette dernière est une ancienne espèce qui se collecte à la mi-septembre. Vous la reconnaîtrez grâce à son coloris jaune et teinté de roux. Moelleuse et légère, vous apprécierez sa saveur légèrement épicée.

La comtesse de Paris

La poire comtesse de Paris est un fruit imposant et granuleux au touché. Celui-ci se différencie par sa coloration vert-jaune, tachetée de roux. Vous y devinerez une touche relevée et aromatisée. Ce fruit se cueille jusqu’à la fin du mois d’octobre en fonction de la région. En cuisine, il accompagne généralement le canard ou le gibier.

La Jeanne d’Arc

La poire Jeanne d’Arc se caractérise par sa rondeur et sa longue conservation. Elle se développe particulièrement au mois de novembre et décembre. Sa peau se distingue par sa couleur jaune clair et parsemée de rose.

Les poires d’été

Les multiples poires d’été rassemblent approximativement la moitié de la production de poire par an. Vous pourrez consommer ces espèces jusqu’au mois d’octobre. Déjà épanouie, n’attendez pas avant de les savourer.

La Williams

Vous pourrez la consommer à partir du mois de juillet. Elle se distingue par sa vive coloration jaune-or et sa saveur recherchée. Juteuse, cette poire se cuisine parfaitement en tarte ou en plats cuisinés.

La Guyot

La poire Guyot se retrouve au mois de juillet et au mois d’août. Son coloris varie entre le vert, le jaune et se teinte légèrement de rose. Vous l’apprécierez directement à croquer mais également à cuisiner.

La Beurré Giffard

Avec sa coloration jaune carmin, cette poire se récolte à la fin du mois de juillet. Moelleuse et juteuse, vous apprécierez son goût acidulé.

Comment conserver les poires ?

Vous avez récolté une poire qui n’est pas encore arrivée à maturité ? Déposez celle-ci dans un emplacement à température ambiante durant deux ou trois jours.
Si vous désirez conserver vos poires de façon optimale, ces dernières nécessitent une atmosphère fraîche, d’environ 5 °C. Cela, sans les superposer et éloignées les unes des autres. Pour favoriser davantage leur conservation, baignez la tige dans de la cire.

Pour vous aider à choisir les poiriers et les planter dans votre jardin, n’hésitez pas à faire appel à un jardinier de la coopérative !

Cet article vous a plu ?

Laisser un commentaire