05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Plantation de Mycélium - Mycélium au potager

Mycélium : Mycélium au potager

Mycélium, de quoi s’agit-il au juste ?

Rêvez-vous d’avoir une plantation de Mycélium, plus précisément de champignons dans votre jardin pour avoir un bon coin de verdure qui séduit les visiteurs ? Avec l’aide des jardiniers de la coop vous pourrez très bien vous y arriver, mais avant tout, découvrez ce qu’est le Mycélium.

Le Mycélium, couramment connu sous le nom de blanc de champignon est l’appareil végétatif du champignon. Il caractérise également certaines bactéries filamenteuses comme les Actinomycètes. Constitué généralement d’une masse d’hyphes ramifiées et filiformes, celui-ci forme un réseau qui caractérise tous les filaments fongiques du champignon. En cas général, le Mycélium pousse sous la terre, mais dans certains cas, il se développe sur le bois.

En botanique, le blanc du champignon est formé par les hyphes, les cellules filamenteuses, ainsi que les mycobactéries. Étant constitué par des hyphes qui ne sont pas cutinisés, le Mycélium lui-même est très sensible à la dessiccation. Toutefois, il peut très bien absorber des substances dissoutes par le biais de l’osmotrophie. À noter que ce phénomène est utilisé par la plupart des plantes supérieures qui forment une symbiose, plus précisément qui vivent avec des champignons.

Pour votre information, sachez que le Mycélium peut se décliner en différentes couleurs et formes selon les espèces. Ainsi, il y a des Mycéliums roses, jaunes, blancs ou encore translucides.

La diversité du Mycélium

Le Mycélium existe en plusieurs espèces. Il y a d’abord le pseudomycélium dont les hyphes des champignons inférieurs ne sont pas cloisonnés. Quant aux champignons supérieurs, ses hyphes présentent des cloisons qui sont divisées en cellules et en chambres et avec des perforations. Cela permet au champignon de former un continuum.

Dans l’usage commun, on utilise seulement les fructifications visibles. Pour le Mycélium proprement dit, il est généralement invisible sous le sol et peut même atteindre une taille de plus d’un kilomètre carré. On distingue également le Mycélium dicaryote qui est une espèce contenant deux noyaux pourvus de génomes. Cette variété est le résultat de la fusion de 2 Mycéliums monocaryotes.

Une variété de Mycélium est le Fusarium. Celui-ci constitue les Mycéliums extensifs qui se répandent sur le sol et qui s’associent avec les plantes pour former des symbioses. Étant cultivé dans un milieu humide et riche en matière organique, ce type de Mycélium peut se développer rapidement.

Plantation de champignon au potager

Quand la saison des champignons bat son plein, on adore aller se promener dans la forêt, un panier à la main pour en cueillir quelques-uns. En effet, cette plante est un ingrédient phare de la cuisine, mais il est également une plante décorative excellente pour le jardin. En tant qu’adepte de jardinage, savez-vous qu’il est tout à fait possible de cultiver du champignon dans votre jardin potager ? Que soit pour manger ou pour plaire aux yeux, avoir des champignons chez soi est une bonne chose, d’autant plus qu’il n’est pas difficile de s’y prendre.

En effet, vous n’avez qu’à aller chercher des kits de champignons prêts à l’emploi qui sont généralement composés par des bacs de culture spécialisée. Vous aurez ensuite besoin d’un ou deux sachets de Mycélium que vous trouverez chez la jardinerie d’à côté. Versez le contenu dans le bac avant les couvrir avec un terreau spécial puis avec une paille. N’oubliez pas d’égaliser le niveau avec vos mains avant de l’arroser.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la culture du mycélium dans vos jardins, ou vous faire aider pour cultiver des champignons dans votre potager, contactez nous, et profitez de crédits d’impôts pour l’entretien de votre jardin par les jardiniers de la coopératives !

Laisser un commentaire