Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
massifs d'automne

Massifs d’automne : des fleurs pour l’arrière saison

Les magnifiques couleurs d’automne apparaîtront très prochainement dans les arbres ! Un assortiment de plantes vivaces de plus en plus important vous permettra de mettre vos massifs au goût du jour. Les fleurs, les feuilles, les baies, les pointes et les panaches : tous les effets sont au rendez-vous. Grâce aux conseils de nos paysagistes, appréciez un bel après-saison dans votre jardin, qu’il soit plus ou moins grand !

Comment se préparer des massifs d’automne?

Que faire de nos Feuilles Mortes d'Automne - Tapis de Feuilles d'automne

Vous pouvez vous rendre dans les jardins et les pépinières et y chercher de l’inspiration. Allez dans la section des plantes vivaces et procurez-vous de jeunes plants mis en vente dans des godets pour vos massifs d’automne. Ensuite, installez rapidement ces jeunes pousses tout en évitant de les serrer, même si la composition vous semble clairsemée. Grâce à la chaleur encore présente dans le sol et aux pluies hivernales, ces plantes vont former un important réseau de racines qui leur permettra de produire un joli motif dès l’automne suivant.

La floraison des massifs d’automne 

Si vous voulez obtenir un maximum d’attention, il vous suffit de sélectionner quelques plantes plus anciennes et bien développées et de les regrouper. Les asters et les rudbeckias développeront très rapidement de nouvelles touffes qui pourront être divisées pour augmenter vos zones de floraison. Le miscanthus et les anémones japonaises ont besoin de plus de temps pour pousser et demandent ainsi moins de patience. Après les avoir plantés, ne les laissez jamais manquer d’eau jusqu’à ce que les précipitations soient régulières et que le sol soit profondément mouillé.

Les massifs en bouquet

bouquet de dahlias

Massifs d’automne

Les fleurs durent souvent plus longtemps lorsqu’elles sont disposées en bouquet pendant l’automne pluvieux que dans le jardin sous les averses ! Les asters aux longues tiges, rigides et bien ramifiées conservent leur floraison toute une semaine. Ceux dont les fleurs sont très petites, tel que le A. éricoïdes, ont un aspect de gypsophile placé parmi des fleurs plus grandes comme les dahlias. Ils subsistent dans le jardin jusqu’à ce que le gel arrive, de même que les chrysanthèmes, ainsi que tous les rosiers remontants. Pour réaliser des bouquets secs, vous pouvez ajouter des pointes d’herbe, comme c’est le cas avec les derniers hortensias et les fleurs de sedum.

Des tons chauds dans vos massifs d’automne !

Le décor se compose d’une eupatoire violette et de solidagos encadrant une Althéa sur les deux faces. Ensuite, une touffe d’asters rose foncé semi-active domine le fond, tapissée d’une variété parme tardive. Sur la gauche, une sauge se mélange avec une anémone japonaise. Des géraniums vivaces, une euphorbe et un sedum couvrent le premier plan.

La floraison : elle a lieu de septembre à octobre, en associant des asters précoces et tardifs qui fleurissent jusqu’au gel.

Où placer le massif ? Elles ont besoin du soleil pour se dresser et se contentent d’un sol ordinaire correctement drainé et peu sec.

L’entretien : prévoir un écartement de 50 à 60 cm entre les asters et les séparer à intervalles de 3 ans. Une anémone appréciera le paillis de feuilles mortes et préférera rester sur place.

Le chrysanthème, l’atout de vos massifs d’automne

fleurs d'automne

Massifs d’automne

Les chrysanthèmes très colorés, entourés de longues persicaires, constituent un massif de fleurs d’automne joyeux et fleuri.
Au centre de la composition, deux touffes de chrysanthèmes oranges et rouges scintillent. En bordure, on trouve un groupe d’alchémilles et de géraniums vivaces. La composition est dominée par de nombreuses espèces de plantes perspicace, à pointes rouges et à pointes blanches.

La floraison : les persicaires fleurissent entre juin et octobre et les chrysanthèmes dès septembre.

Où aménager ces massifs d’automne? Choisissez de préférence un endroit ensoleillé. Les persicaires se développent dans un sol frais (surtout près d’un étang). Les chrysanthèmes peuvent résister à l’hiver si le sol n’est pas détrempé. Vous pouvez toutefois les mettre en pot et les abriter sous un cadre.

L’entretien : pendant la floraison, arrosez-les et retirez les fleurs fanées. En hiver, recouvrez-les de feuilles sèches pour les protéger du froid.

Pour garder un bel extérieur tout en bénéficiant d’un avantage fiscal, n’hésitez pas à faire appel à nos jardiniers partout en France pour l’entretien de votre jardin !

Laisser un commentaire