05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Millepertuis - Jardiniers Professionnels

Le MILLEPERTUIS : culture, entretien, récolte et infusion

Ses jolies fleurs jaunes soleil à cinq pétales apportent la bonne humeur, et sa culture des plus simples font du millepertuis une plante incontournable et facilement associable pour obtenir de beaux massifs. Mais ce n’est pas tout, connues et utilisées depuis la nuit des temps, ses vertus sont aujourd’hui reconnues. Aussi avec les conseils de nos Jardiniers Professionnels partez à la découverte de « l’herbe de la Saint Jean », sa culture et son entretien mais aussi ses vertus anti-déprime.

Vertus du millepertuis :

S’il existe environ 400 espèces de millepertuis formant le genre Hypericum, c’est  le millepertuis commun ou Hypericum perforatum qui est utilisé en phytothérapie. Son nom vient de la présence sur la face inférieure des feuilles de milliers de petites glandes translucides qui donnent l’impression que la feuille est perforée de petits trous.

Son usage externe était déjà connu des grecs anciens qui l’utilisaient pour soigner plaies, blessures et brûlures. Puis au Moyen-Age le millepertuis fut considéré comme une plante « chasse démon ». En effet, elle permettait de traiter les cas d’hystéries. De nos jours, le millepertuis est considéré comme une plante très efficace pour soulager les dépressions légères, et est à ce titre prescrit sur ordonnance comme antidépresseur. Cependant, aux vues des nombreuses interactions avec d’autres médicaments, nos Jardiniers Professionnels vous recommandent fortement de demander l’avis de votre médecin avant d’entreprendre un traitement à base de millepertuis.

Les pièces florales ainsi que les jeunes feuilles les entourant sont récoltées en début d’été puis finement découpées et séchées. En infusion de 25 à 30 grammes par litres d’eau, les effets positifs du millepertuis seront notables après deux à trois semaines de traitement.

Culture :

Le millepertuis est une plante très gentille qui ne demande presque pas (voir pas du tout) d’entretien particulier et fera ainsi le bonheur du jardinier amateur.

  • Nature du sol et exposition :

Le millepertuis est une plante vraiment tout terrain qui tolère tout type du sol et d’exposition en allant du plein soleil (qui est malgré tout sa préférence) jusqu’à l’ombre.

Nos jardiniers à domicile vous conseillent de planter vos millepertuis en pleine terre à l’automne. Ainsi les racines ont le temps de s’installer avant l’hiver et les gelées, et de plus l’arrosage durant l’été suivant pourra être plus restreint.

Commencer par travailler la terre en profondeur pour bien l’aérer et supprimer toutes mauvaises herbes et débris de racines. Puis aménager un trou deux fois plus grand que la motte. Le millepertuis a beau être peu exigeant un apport de compost bien mur dans le fond du trou et mélanger à la terre de remblais ne pourra pas lui faire de mal. Installer la motte (préalablement bassinée) en veillant à ce que le collet affleure à la surface du sol. Reboucher le trou en tassant légèrement et régulièrement. Terminer en aménageant une cuvette faite avec la terre de profondeur tout autour de la plante ; celle-ci permettra de retenir l’eau d’un arrosage copieux.

  • Entretien :

Le millepertuis ne demande aucun entretien. Il ne sera même pas nécessaire d’ôter les fleurs fanées. Cependant en fin d’été une légère taille pourra permettre de d’harmoniser le port compact de la plante. Si vous cultivez le millepertuis en pot l’arrosage visera à maintenir le substrat frais.

ATTENTION : le millepertuis interagit avec de nombreux médicaments, notamment avec les contraceptifs, en cas de doute, n’hésitez donc pas à consulter votre médecin.

Crédits Photo : Wikipédia

Sur le même sujet
jardiner en montagne
Comment jardiner en montagne ?
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
canicule
La canicule, ne laissez pas tomber vos plantes
été au potager
Été au potager : quels sont les fruits et légumes à récolter

Laisser un commentaire