05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Culture de la fritillaire - Plantation de la Fritillaire

Fritillaire : l’œuf De Pintade !

Description de la fritillaire

Régulièrement utilisée dans la composition des massifs, cette plante sauvage aux fleurs en forme de cloche égayera les pelouses humides. Les jardiniers paysagistes vous en font découvrir tous les secrets !

Origines de la fritillaire

Plante d’origine européenne, la fritillaire se fait aujourd’hui de plus en plus rare dans son milieu naturel. Elle est heureusement cultivée et se trouve facilement au rayon des bulbes, dès la fin de l’été.

Selon la légende chrétienne, les fleurs refusèrent de baisser la tête lors de la crucifixion du Christ. Depuis, de chagrin, elles gardent la tête baissée. Une chance offerte aux amateurs d’admirer ces chatoyantes vivaces !

Aspect de la fritillaire

fritillaire

La Fritillaire

Si son odeur est plutôt désagréable, la fritillaire vous surprend par ses couleurs et motifs originaux. Ses fleurs en forme de cloche sont le plus souvent uniques et inclinées vers le sol. Elles présentent des couleurs variées allant du sombre au vif, sans oublier de surprenants motifs en damier. Très décoratives, elles donneront de la hauteur à vos massifs.

Localisation

La fritillaire se plaît dans les régions tempérées, où les étés sont frais et humides. Elle est présente dans toutes les régions de l’hémisphère nord, même si elle tend à se raréfier.

Rusticité

Bien que parfaitement rustique et adaptée aux climats frais, les plantes jeunes peuvent souffrir de gelées tardives.

Culture de la fritillaire

Semis et plantation de la fritillaire

Les graines de fritillaire se sèment de mai à août, mais les jeunes plants nécessitent au moins 3 années de culture avant de fleurir.

Une autre option est d’opter pour des bulbes, que l’on plantera en septembre ou octobre dans un sol gras et bien drainé. Plantez chaque bulbe à 10-20 cm de profondeur, avec un écartement de 40 cm, en lui apportant un peu de tourbe ou de terre de bruyère.

Un peu de patience jusqu’au début du printemps, et voila votre jardin qui se pare de ces belles ornementales !

Entretien

fritillaire

La fritillaire

Ceux qui aiment le jardinage sans complications seront ravis : la fritillaire n’est pas une plante exigeante.

Ne l’arrosez qu’en cas de sécheresse estivale prolongée et jamais en période de repos, c’est-à-dire en hiver. A cette saison, veillez à ce que le sol soit bien drainé, car un excès d’humidité favorise le pourrissement des bulbes.

Si la région est venteuse, un tuteur sera utile pour aider à maintenir les pousses. En cas d’affaiblissement de vos plantes, apportez-leur un fertilisant, car elles sont gourmandes en sols riches.
Pour favoriser la multiplication, divisez en automne les bulbes plantés depuis au minimum trois ans.

Taille

La fritillaire se régénère pour la saison suivante lorsque ses feuilles jaunissent. Tant que le feuillage n’est pas complètement fané, il est préférable de ne pas le tailler. Avant l’hiver, coupez à ras et paillez pour protéger du gel.

Maladie et nuisibles

Cette plante, plutôt résistante dans son ensemble, est toutefois la proie des escargots et limaces.

Comme le lis auquel elle s’apparente, la fritillaire peut être attaquée par le criocère du lys, un petit coléoptère de la famille des Chrysomelidae. L’invasion se combat par des insecticides, mais ces produits sont écotoxiques pour les abeilles et les papillons. Des solutions biologiques existent également, demandez conseil à votre jardinier. Le traitement biologique par un jardinier de la coopérative ouvre droit à crédit d’impôt, renseignez vous !

Le saviez-vous ? La fritillaire est un répulsif à rongeurs !

Chasser les rongeurs sans utiliser de produits toxiques ? C’est possible grâce à la forte odeur que dégage la fritillaire : son effet répulsif a comme avantage de protéger vos massifs et bordures à moindre frais et de manière complètement naturelle.

Respect de l’environnement, charme et simplicité. Avec autant d’atouts, comment lui résister ?

Laisser un commentaire