05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
plantes d'intérieur en hiver - entretien des plantes d'intérieur en hiver

Entretien des plantes d’intérieur en hiver

Entretien de vos plantes d’intérieur en hiver

Manque de soleil, parasites et maladies… les plantes d’intérieur souffrent pendant l’hiver. Avec les conseils des jardiniers paysagistes, redécouvrez les techniques pour entretenir les plantes d’intérieur. Technique d’éclairage, maintient de la température et arrosage sont des paramètres à modifier lors de cette saison !

Maximiser l’éclairage pour développer les feuillages

La lumière est essentielle pour le développement et la croissance des plantes. En fait, il est nécessaire que les plantes profitent de diverses sources de lumière afin de synthétiser les substances nutritives.

Avec le manque de lumière, les feuilles se décolorent graduellement et deviennent jaunâtres. En effet, la lumière du soleil est indispensable pour améliorer les feuillages luxuriants et la floraison de vos plantes de jardinage.

Pour solutionner le manque de lumière, vous devriez positionner les plantes d’intérieur à proximité d’une fenêtre. Cependant, il faut veiller à orienter les plantes à l’est. Il est aussi possible d’apporter de la lumière avec des éclairages artificiels. Vous pouvez par exemple opter pour les tubes fluorescents ou les lampes à sodium ou au gaz halogène. Sachant que l’utilisation des éclairages artificiels permettra d’installer les plantes dans des endroits plus sombres.

Contrôler régulièrement la température à l’intérieur

La qualité de l’air ambiant est un élément qui peut influencer la croissance des plantes. La saison hivernale présente des températures basses. Ainsi, les propriétaires d’une maison utilisent les appareils de chauffage afin de créer une atmosphère chaude et sèche. Pourtant, cette solution n’est pas idéale pour les plantes à feuilles à cause du dessèchement. Dans ce cas, les extrémités et les bords des feuilles sont desséchés et brunissent surtout quand la température intérieure atteint les 20 °C.

La température doit également dépendre du type de plante. Certaines plantes préfèrent une variation de température aux alentours de 3 °C le jour. Pour solutionner le problème de température et d’humidité, vous pouvez placer des radiateurs près des fleurs. Il est aussi possible de miser sur un humidificateur en veillant à espacer les fleurs. L’argile est également un élément qui peut maintenir le taux d’humidité. Il suffira d’installer le pot de votre plante au-dessus d’argile. Toutefois, ce dernier peut sécher rapidement d’où l’importance de le mélanger avec de l’eau.

Diminuer la fréquence d’arrosage

L’arrosage est incontournable pour les plantes en hiver, mais doit être effectué à fréquence réduite. Concrètement, vous devriez diminuer la fréquence d’arrosage vu que certaines espèces de plantes craignent l’excès d’eau en hiver. À noter que les plantes semi-aquatiques ne ressentent pas ce problème. En fait, un arrosage régulier peut provoquer un pourrissement de la racine des plantes.

Vous devriez également savoir que l’eau du robinet est mélangée avec du chlore pour éliminer les microbes. Pourtant cette substance chimique peut nuire à la croissance de certaines plantes d’intérieur. Exemple, les plantes carnivores. Une grande quantité d’eau arrosée sur ses types de plantes peut faire brunir l’extrémité des feuilles. Pour information, le chlore est une substance volatile qui disparait après 24 heures. Ainsi, vous devriez stocker l’eau chlorée dans un arrosoir avant de l’utiliser.

Vous pouvez arroser dès que la terre de surface devient sèche. Il suffit de verser l’eau de façon à couvrir toute la surface du sol. Le plus important est que l’eau s’écoule par les trous de drainage. Attention, le surplus d’eau lors de l’arrosage doit être enlevé pour diminuer le risque d’asphyxie de la plante.

Le respect de ces méthodes d’entretien prodigué par des jardiniers professionnels seront bénéfiques au développement de vos plantes d’intérieur en hiver. Si vous souhaitez faire appel à un professionnel, contactez un jardinier de la coopérative !

Laisser un commentaire