05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Coriandre - Culture de la Coriandre

Coriandre (culture et utilisation)

La coriandre : Une aromatique Orientale

La coriandre est une plante aromatique dont l’utilisation joue un grand rôle dans la cuisine de plusieurs régions telles que l’Inde, l’Orient, et l’Asie. Elle n’est en effet pas difficile à cultiver. En revanche, pour assurer sa culture et un entretien de qualité, l’idéal serait de recourir aux conseils des bons jardiniers.

Encore appelée persil arabe, la coriandre est une plante qui appartient à la famille des Apiacées. Elle est caractérisée par son parfum aromatique et ses feuillages découpés. La coriandre possède des fleurs de couleur blanche qui donnent souvent naissance à des fruits en fin de saison. Ses petits fruits ont une odeur particulièrement désagréable, d’où son nom grec de « koris » qui signifie en français « punaise ». Ses graines quant à elles, ne deviennent matures que dans le mois de Septembre. Depuis l’Antiquité, la coriandre est couramment utilisée pour ses différentes vertus. En effet, les feuilles et les graines sont utilisées dans la cuisine indienne, orientale et asiatique. Les graines permettent d’assaisonner et les feuilles servent à parfumer les plats.

La coriandre sert également dans la fabrication de liqueurs et d’alcools grâce à l’essence de ses graines. Elle possède de nombreuses vertus thérapeutiques pour le corps humains disent les pros !

Les milieux favorables à la coriandre

La coriandre est une herbe qui évolue bien dans les sols légers, friables, souples et humifères. Elle se développe particulièrement vite en présence du calcaire lorsqu’elle est exposée à une forte chaleur et à l’abri du vent.

Il est possible de la cultiver en pot et de l’utiliser dans le jardinage, tout en l’associant avec de la carotte, du chou, de l’oignon, des pommes de terre. Il est toutefois proscrit de l’associer au fenouil.

Cultiver la coriandre

Comment semer la coriandre ?

Pour semer la coriandre, vous devez suivre scrupuleusement ces différentes étapes à la lettre :

  • Il faut semer la coriandre dans un milieu qui est propice à sa croissance, au printemps ou à l’automne.
  • Vous ne devez surtout pas la bousculer après l’avoir semé.
  • Ensuite, étaler les semis tout autour afin d’obtenir régulièrement des feuilles.
  • Tâcher de recouvrir la graine de coriandre avec un peu de terreau.
  • Puis, arroser fréquemment la plante pendant une quinzaine de jours, afin de conserver une certaine humidité du sol.
  • Appliquer un éclairage à 20 cm quand les plants auront poussé de 4 ou 5 feuilles.
  • Et enfin, arranger régulièrement le milieu en binant et en sarclant.

Vous pourrez passer à la récolte seulement 2 mois après avoir semé.  Pour semer la coriandre en pot, il faudra semer 3 graines, éloignées les unes des autres de 15 cm environ, pour un pot de 20 cm de diamètre.

Comment s’effectue l’entretien de la coriandre ?

Coriandre

Coriandre

La culture de la coriandre est une tâche plus ou moins simple qui ne demande pas beaucoup d’efforts. Vous devez simplement vous assurer un arrosage régulier, principalement en cas de forte chaleur. Ensuite, vous devez arranger régulièrement le milieu de la plante afin qu’il soit toujours favorable à son développement. Il faudra donc sarcler, désherber et biner son milieu.

Les différentes maladies pouvant survenir pendant la culture

La coriandre est une plante qui résiste aux maladies. Cependant, elle est vulnérable aux pucerons. Ces derniers apparaissent la plupart du temps en colonie et attaquent la plante en suçant la sève. De ce fait, les feuilles deviennent collantes et s’enroulent.

Si vous êtes confrontés à cela, pensez à tailler et à brûler les feuilles malades, puis débarrassez-vous de ces petites bestioles.

Comment récolter la coriandre ?

La récolte de la coriandre s’effectue le plus souvent entre le mois de juillet et septembre, si l’on suit scrupuleusement les directives pour semer. Pour ce faire, vous devez tailler les tiges à ras le sol pour obtenir les feuilles lorsqu’elles sont bien développées.

Les graines quant à elles, se récoltent en fin d’été ou en automne dès que leur couleur vire du vert au marron.

Après, vous devez les sécher pendant une journée entière dans une chambre sèche, bien aérée et loin de la lumière.

Pour en savoir plus et vous aider à entretenir vos pieds de Coriandre, n’hésitez pas à faire appel aux jardiniers de la coopérative. Ils pourront vous faire profiter de crédits d’impôt sur les sommes engagées dans l’entretien de vos plantes

Laisser un commentaire