05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Coqueret du Perou - Entretenir vos Coquerets du Pérou

Coqueret du Pérou : semis, culture et récolte

Coqueret du Pérou, de quel genre de plante s’agit-il ?

Êtes-vous un passionné du jardinage ? Avez-vous déjà entendu parler d’une plante qui porte le nom de « coqueret du Pérou » ? Eh bien, la réponse est non, vous allez faire sa connaissance à travers cette rubrique. Cette plante pourrait constituer une belle haie pour votre jardin. Vous recevrez également des conseils émanant des jardiniers professionnels pour réussir la culture de votre coqueret du Pérou.

Le coqueret du Pérou est une plante qui vient de l’Amérique centrale, plus précisément du Pérou. Cette plante fait partie de la famille des solanacées et a pour nom latin : Physalis peruviana. Le coqueret du Pérou est classé parmi les plantes herbacées qui caractérisent les zones tropicales, mais aussi subtropicales. Le physalis peruviana est une plante qu’on cultive annuellement dans les jardins. Toutefois, certaines régions dotées d’un hiver assez doux peuvent le garder pendant des années. Le coqueret du Pérou possède des feuilles persistantes et peut atteindre une hauteur de 1 à 1,5 m.

Il est en fleur au début du mois de mai. Pendant tout l’été, vous assisterez à une succession de fleur de couleur jaune. Les fleurs sont très jolies de par la présence d’une petite gorge avec des taches noires. Vers le mois d’août, les fleurs deviennent des fruits. Ils sont petits et sous forme de baies rondes. Par rapport aux fruits de la plante « l’amour en cage », ceux du coqueret du Pérou sont un peu plus gros. Sachez que le fruit de cette plante est très comestible. D’ailleurs, ils sont bons pour la santé vu qu’ils contiennent beaucoup de vitamines A et C. Cependant, il faut attendre qu’il soit bien mature.

  • Nom latin : Physalis peruviana.
  • Famille : Solanacées.
  • Nom du fruit : Physalis peruviana ou « amour en cage »
  • Origine : Amérique centrale, Pérou.
  • Floraison : mai.
  • Couleur des fleurs : jaune.
  • Type de plante : fruit.
  • Type de végétation : vivace.
  • Type de feuillage : persistant.
  • Hauteur : de 1 à 1,5 m.
  • Toxicité : Le fruit est comestible à maturité.
  • Rusticité : moyennement rustique.
  • Exposition : soleil, mi-ombre.
  • Type de sol : riche en compost, drainé.
  • Acidité du sol : neutre.
  • Humidité du sol : normal.
  • Utilisation : potager, fruits séchés, pot, bac.
  • Plantation, rempotage : printemps.
  • Méthode de multiplication : semis en mars-avril, division de la touffe bouturage.
  • Taille : Plante à tendance envahissante.
  • Maladies et ravageurs : les aleurodes et les pucerons, la rouille.

Comment procéder pour avoir des semis de coqueret du Pérou ?

Coqueret du Perou - Entretenir vos Coquerets du Pérou

Physalis peruviana ou Amour en cage

Le coqueret du Pérou est une plante qui se cultive d’une manière très simple. En effet, si vous avez déjà procédé à la culture de semis de tomates ou d’aubergines, vous n’aurez aucun problème. Ce sont des solanacées, de la même famille que le coqueret du Pérou.

Tout doit commencer par la préparation des semis au mois de mars. On les place dans un endroit chaud, à une température avoisinant les 18 à 20°C. Quand vous voyez les premières feuilles apparaître et se développer, effectuez un repiquage. Veillez à les garder dans un lieu à 18°C jusqu’à ce que vous vous décidiez à les mettre définitivement à terre et au soleil. Cette période doit avoir lieu à la moitié du mois de mai.

Pour ce qui est du sol, veillez à ce qu’il ne soit pas très riche. Au contraire, il faut que votre sol soit un peu drainé, voire même pauvre. Si vous pouvez le rendre un peu sableux, ce serait l’idéal.

Qu’en est-il de la récolte du coqueret du Pérou ?

Les fruits du coqueret du Pérou peuvent être récoltés lorsqu’ils arborent une couleur jaune-orangé. Toutefois, il ne faut pas oublier de vérifier si le calice est bien sec. Vous pouvez transformer ces fruits en confiture, en fruits séchés ou pour garnir une belle tarte. Mais beaucoup de gens préfèrent également les consommer en baies nature.

Il faut noter que le coqueret du Pérou est une plante qui a un peu tendance à envahir le jardin. Pour éviter les désagréments, vous pouvez diviser les touffes avec une bêche. Soyez également vigilant avec les aleurodes ainsi que les pucerons. Ce sont les premiers ennemis du coqueret du Pérou.

Voici un petit conseil, si vous voulez avoir plus de récoltes, mettez un espace d’à peu près 1m entre vos plants de coquerets. N’oubliez pas également de placer des appuis sur chaque pied.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon d’entretenir vos coquerets du Pérou, vous pouvez faire appel à nos jardiniers.Ils sauront vous conseiller sur les types de sols et les engrais verts à utiliser pour faire de beaux fruits toute l’année !

Laisser un commentaire