05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
graminées

Connaissez vous les plantes graminées ?

Quelle est la composition des plantes graminées ?

Vous vous êtes déjà demandé à quelle famille appartiennent le blé ou le bambou ? Ces plantes sont en fait des « graminées », il regroupe à la fois les plantes herbacées et les différents types de céréales. Pour en savoir plus sur les graminées, les jardiniers de la coopérative vous relèvent quelques détails sur les particularités de cette famille de plantes.

Appelé également les « poacées », ce sont des plantes à fleurs, qui appartiennent à la catégorie des monocotylédones, leur graine ne contient donc qu’un unique cotylédon. Localisées sur plusieurs continents, même en Antarctique, les graminées ont pas moins de 12 000 espèces.

Bien que chaque espèce soit différente d’une autre, les plantes graminées se composent généralement de feuilles, de tige et d’épi, hormis quelques exceptions. Les feuilles des graminées forment une gaine entourant la tige, d’où le terme « feuille engainante ». Ses feuilles sont coriaces bien qu’ils soient fins et longs.

Certaines espèces disposent de dents coupantes sur les bords. Les feuilles sont supportées par une tige appelée chaume qui est légère, creuse et longue. La tige comprend un nœud, une sorte de petits anneaux sur lesquels poussent les feuilles. C’est en se regroupant les uns sur les autres sur la tige que les fleurs forment l’épi.

La fécondation des fleurs se fait par le vent et non par les insectes.

Quelles sont les différentes espèces de plantes de graminées ?

Les graminées sont en majorité des herbacées qui poussent un peu partout. Ils poussent en majorité sur des terrains vagues comme les prairies, les steppes, les savanes, les dunes littorales, les pâturages de hautes montagnes et des pelouses alpines.

Parmi les espèces d’herbes, il y a les ray-grass de la pelouse, les pâturins et les étuques. Les plantes graminées ne poussent pas uniquement sur la terre ferme, elles englobent aussi les plantes aquatiques notamment les roseaux comme les herbes des pampas et les phragmites.

paturins graminées

Pâturins – Graminées

D’ailleurs, les graminées comprennent des espèces de plantes comme les céréales d’intérêt économique qui poussent sur terre et dans l’eau. On cite notamment l’orge, le riz ou le blé. Parmi les espèces irrégulières, il y a le bambou, qui n’est pas comestible (homme) et qui n’est pas une plante herbacée.

Comment entretenir les plantes graminées ?

Les plantes graminées fleurissent au soleil, et peuvent être envahissantes, mais ne nécessite pas une grande attention sur question de l’entretien. Si vous avez des plantes graminées ornementales, l’entretien est facile, elles ne demandent pas beaucoup d’engrais. Certains peuvent s’en dispenser, leur feuillage évolue avec une bonne exposition à la lumière. Toutefois, le jardinage est nécessaire durant les différentes saisons.

Durant le printemps, vous devez diviser les touffes trop âgées et les moins frontières. De plus, il ne faut pas laisser les feuilles sur place quand ils sont secs, malades ou abîmés, il faut les ôter.

En été, lorsqu’il y a fanaison, vous devez éliminer les inflorescences. Vous devez aussi peigner les feuilles avec une étrille.

En automne, un apport en compost est conseillé si vos plantes ont l’air faible. Pour éviter les maladies, il faut désodoriser les feuilles persistantes.

En hiver, vous devez désherber les mauvaises herbes, mais laissez la touffe intacte pour supporter le froid.

Les maladies des plantes graminées

Les plantes graminées sont sujettes à peu de maladies, mais il n’est pas impossible que vos plantes en soient victime. Parmi les maladies de ces plantes, il y a l’oïdium des graminées, une maladie qui se manifeste à cause de l’humidité et qui tue les feuilles. Il se caractérise par de petits points noirs qui se manifestent à l’air humide. Puis, l’helminthosporiose, une maladie qui attaque les feuilles, la tige et la racine. Il se manifeste au printemps et en automne provocant le dépérissement des plantes.

Le saviez-vous ?

Le traitement des plantes par des méthodes biologiques est une prestation éligibleau crédit d’impôt. Si vous avez besoin d’aide  prenez contact avec un jardinier proche de chez vous !

Laisser un commentaire