05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
soufre

Comment utiliser le soufre au jardin

Utilisation du soufre au jardin

Vous souhaitez savoir comment entretenir vos plantes d’une manière saine et durable pour un jardin qui respire la bonne santé ? Des produits naturels comme le soufre peuvent être utilisés pour protéger vos plantes et les rendre pleines de vigueur ! Suivez les conseils des jardiniers de notre coopérative pour obtenir un jardin digne de ce nom !

Pourquoi utiliser le soufre en jardinage ?

Le soufre est un minéral jaune utilisé depuis des millénaires comme traitement contre certaines maladies. Ces vertus fongicides lui procurent une efficacité contre les champignons parasites s’attaquant aux plantes. Le soufre est également connu pour être un bon désinfectant naturel. Il n’est absolument pas nocif pour l’Homme (à condition de ne pas l’ingérer ou de l’inhaler), ni pour les animaux et constitue en ce sens, un allié incontournable pour le jardinier qui souhaite protéger ses végétaux contre tout type de maladies. En sa qualité d’Oligo élément, nécessaire à la croissance des plantes, il s’inscrit dans une démarche biologique.

Le soufre lutte contre plusieurs maladies et parasites indésirables. Il est notamment un bon répulsif contre les punaises et fourmis, il éradique les araignées rouges et combat les maladies et parasites de la vigne tels que l’érinose, l’oïdium ou encore la tavelure.

Comment utiliser le soufre ?

Il existe plusieurs types de soufre qui s’utilisent de manières différentes : le soufre en poudre et mouillable. Le soufre en poudre, également appelé fleur de soufre, s’utilise à l’aide d’une poudreuse : un appareil qui va servir à déverser le produit sur les plantes sous forme de petites particules volatiles. Etant donné ses caractéristiques poudreuses, il faut éviter de répandre la fleur de souffre par temps venteux. C’est d’ailleurs pour cela que son utilisation est préconisée en serre plutôt qu’en extérieur. Tandis que le souffre mouillable, qui est nettement plus répandu, se trouve sous forme de granulé ou de poudre épaisse à diluer dans l’eau. Le processus d’action du soufre, appelé la sublimation, passe par la propagation de sa vapeur sur les végétaux. Pour optimiser l’efficacité de ce phénomène, il est préférable de réaliser l’opération en pleine journée par temps chaud (entre 18 et 25 °) et lumineux.
Enfin, les doses à utiliser pour que le soufre soit efficace sont les suivantes :

Comment savoir quand utiliser le soufre ?

L’oïdium, une des maladies de la plante qui nécessite l’action curative du souffre pour l’éradiquer, se manifeste par des tâches poudreuses d’une couleur blanchâtre qui apparaissent sur les feuilles. Les conditions optimales du développement de l’oïdium se font entre 16 et 28 °. Il est donc important de surveiller vos plantes lorsque les températures oscillent entre cette tranche là. Vous pouvez également appliquer le soufre de manière préventive même si aucune tâche ne s’est encore manifestée.

En dessous de 18 °, le principe actif du soufre ne sera pas assez puissant et en conséquence, il n’agira pas assez efficacement; au delà de 25 °, le soufre pourra causer des brûlures à vos plantes. Il est donc primordial de respecter le cycle de température afin d’agir et de soigner correctement vos plantes de jardin.
Il est possible que la maladie ne disparaisse pas des la première application du soufre. C’est pourquoi il est préconisé d’appliquer le traitement toutes les semaines jusqu’à que la maladie soit éradiqué ; les effets du soufre agissant pendant environ 8 jours.

Vous connaissez désormais les choses essentielles à savoir sur ce fongicide et désinfectant naturel. Vous pourrez donc l’utiliser pour soigner vos plantes ou simplement à titre préventif, pour favoriser des plantes et un jardin en pleine forme !

Si vous souhaitez avoir l’aide d’un professionnel, vous pouvez contacter un jardinier près de chez vous, il saura vous conseiller et vous permettra de bénéficier de crédit d’impôt pour tout ce qui concerne le traitement biologique de vos jardins !

3 Commentaires

  1. Bonjour,
    Je dois utiliser du soufre mouillable en concentration de 2% pour un traitement contre l’érinose du pêcher.
    Je ne trouve aucune info expliquant ce que représentent ces 2% (200 gr de soufre par litre d’eau me semble impensable) et les articles trouvés citent 7,5 à 12,5 gr par 10 litres d’eau.
    Qu’est-ce que je n’ai pas compris ?

    1. Jessica Harismendy

      Bonjour, s’agit-il bien de soufre minéral ? Vous devez autant que possible utiliser de la fleur de soufre pour son efficacité 😉 Bon jardinage !

Laisser un commentaire