05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne

Comment arracher et conserver les bulbes gélifs?

|10 décembre 2013

Les premières gelées ont achevé de jaunir les feuillages de nos bulbes, rhizomes ou tubercules les plus tardifs et frileux que sont par exemple dahlias, bégonias ou glaïeuls. Il est maintenant temps de les arracher et les conserver pour pouvoir en profiter à nouveau l’année prochaine. Découvrez, avec nos jardiniers professionnels comment les sortir de terre sans les blesser, mais aussi quelques astuces pour pouvoir les conserver au mieux.

 Arrachage :

Pour la plupart des bulbes et rhizomes, il est important d’attendre que toute la plante soit bien fanée. Ainsi les réserves seront parfaitement reconstituées et cela vous garantira une meilleure conservation et le succès de la future plantation.

A l’aide d’une fourche bêche, tenue suffisamment éloignée du plant pour ne pas risquer de l’endommager, soulevez doucement la terre en profondeur afin de dégager les racines. Vous pouvez alors sortir le bulbe, rhizome ou tubercule délicatement à la main.

Avant de procéder au nettoyage et afin de le faciliter, il est fortement recommandé de les laisser sécher à l’air libre durant quelques heures. En suite vous pourrez retirer plus aisément la terre et les feuilles séchées. Un tri s’impose alors : les plantes malades ou blessées qui  risqueraient de pourrir seront éliminées, les bulbes de tailles à fleurir et les bulbilles à planter en pépinière seront séparés ; quant aux plantes à cormes telles les glaïeuls, il faudra supprimer la vieille corme et garder celle qui s’est formée au-dessus.

Conservation :

Pour assurer une bonne conservation de vos bulbes, rhizomes ou tubercules gélifs, le mieux est de les disposer dans une caissette en bois dont le fond est recouvert de papier journal. Certains bulbes apprécieront une couverture de sable sec, tourbe ou sciure qui les protègera du dessèchement, comme c’est les cas pour les Dahlias, Cannas ou encore les bégonias.

Un local aéré et ventilé dont la température est maintenue au alentour de 10°C assurera une bonne conservation.

La mémoire n’étant pas toujours infaillible, l’étiquetage vous permettra de reconnaitre vos plantes, leur espèce, variété, couleur, et moment de plantation.

N’oubliez pas que nos jardiniers peuvent vous faire bénéficier de crédit d’impôt ou de réduction fiscale pour l’entretien de votre jardin ou terrasse.

Laisser un commentaire