05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Bruche des Légumineuses - Lutter Contre les Bruches des Légumineuses

Bruche des légumineuses

Comment reconnaître le bruche des légumineuses ?

Avez-vous remarqué des trous dans vos graines de lentilles, de fèves ou de haricots ? Il s’agit d’un très mauvais coup des bruches des légumineuses. Ce sont des ravageurs gourmands. Avec les conseils des jardiniers avisés, redécouvrez comment se débarrasser de ces petits insectes.

En cas d’attaque des bruches, les graines de haricots deviennent sèches. Il en est de même pour les graines de flageolets, cocos ou autres lingots, qui sont transformés en gruyère. Les bruches sont des petits ravageurs s’attaquant spécialement aux légumineuses. Elles sont assimilables aux charançons. Il se peut que les dégâts soient très importants même s’il n’y a eu que développement de 2 à 3 générations de bruches.

Dans la majorité des cas, ces ravageurs s’accumulent dans une seule et même graine. Vous vous étonnerez même de voir vos réserves s’animer bizarrement. Les bruches pondent de petits œufs qui peuvent bel et bien passer inaperçus au moment où vous écossez vos haricots. Il se pourrait également que quelques insectes adultes aient réussi à passer dans vos réserves en étant caché dans le cellier. Les bruches s’intéressent uniquement aux graines. Ils ne pondent que sur vos belles gousses mûrissantes.

Leur carte d’identité

La famille des Bruchidae comprend d’autres plantes à part les haricots. Il existe également d’autres bruches s’attaquant spécialement aux graines de lentilles, fèves ou pois. Dans tous les cas, ces insectes pondent en pleine culture. Néanmoins, les bruches du haricot peuvent être composés de plusieurs générations en une seule année. Elles ont les plus redoutés dans l’univers du jardinage. Ces insectes d’origine américaine pourraient également s’attaquer aux graines d’autres légumineuses. Mais cela est assez rare, puisqu’un ravageur est spécifique à une graine bien précise.

Adultes ou petites, toutes les bruches se ressemblent. Une bruche adulte peut mesurer de 2,5 à 5 mm, et est brun. Leur petite tête est perdue dans les plis spéciaux de leur corps. Leurs larves sont blanchâtres.

Le mode de vie de la bruche des légumineuses

À partir du moment où la température hivernale commence à diminuer de 11 °C, la bruche adulte circule dans les cultures ou dans les locaux de stockage. Dans certains cas, elles s’envolent par un temps ensoleillé et bien sec, aux environs de 21 °C. Chacune des femelles de ces insectes peut pondre jusqu’à 40 œufs. Elle dépose ensuite ces derniers par groupes de 2 à 20 sur les graines, à l’intérieur des gousses ou sur elles.

Ensuite, la larve se permet de pénétrer dans une graine après un stade appelé « embryonnaire ». Ce dernier dure entre 3 à 15 jours. Puis, elle accroît pendant 3 semaines avant de découper une sorte de sortie circulaire au niveau de la paroi de la graine. 12 à 25 jours après sa nymphose, la larve donne enfin un adulte avec des capacités de reproduction. Il se peut que ce cycle continue jusqu’à 3 générations de bruches adultes.

Comment lutter contre les bruches des légumineuses ?

La bruche du haricot est très redoutée par des professionnels. Ils ont utilisé d’innombrables insecticides chimiques à base de phosphure d’aluminium ou de bromure de méthyle, sans se soucier des éventuels risques sur la santé des consommateurs. D’autres professionnels bios effectuent un contrôle et un nettoyage des graines avant de les vendre.

D’un autre côté, les jardiniers bios observent avec attention gousses et graines quand ils écossent les haricots. En cas de trace de larves ou d’œufs, ils les brûlent immédiatement. Dans le cas contraire, conservez vos grains dans un bocal hermétiquement fermé, puis dans un congélateur pendant 24 heures. Les larves ne résistent pas à cette température.

Bruche des légumineuses, 0 / 5 (0 votes)

Laisser un commentaire