05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
arroser en hiver : comment arroser en hiver

Arroser en hiver : Attention au coup de froid !

Comment arroser en hiver ?

Avec les conseils des jardiniers de la coop, redécouvrez les astuces pour arroser vos plantes pendant l’hiver. Une fraîcheur de bienfaisance relance la croissance des plantes et rend le jardinage encore plus amusant.

Arroser en hiver : un besoin quotidien

L’eau permet aux végétaux de s’alimenter. Mais attention aux excès ! Les amateurs sont souvent trop généreux. La logique voudrait que l’on arrose « quand la plante en a besoin ».

En fait, un arrosage par semaine suffit pour toutes les espèces à feuilles robustes (ficus, philodendron, dracaena, yucca, croton, schefflera, fatsia, dieffenbachia, palmier…).

En hiver, l’arrosage se fait une fois tous les dix quinze jours seulement. Pour les plantes aux tiges légères et souples ou aux feuilles tendres (fougères, anthurium, asparagus, bégonia, saintpaulia, maranta, fittonia, hypoestes, peperomia…), un apport hebdomadaire est largement suffisant.

Quant aux cactus, ils ne seront pas du tout arrosés pendant l’hiver, c’est leur période de repos.

Arroser en hiver : Arrosage parfait

Pour un arrosage parfait, il ne suffit pas de verser l’eau à flots pour que le jardin et les plantes en pots passent l’hiver. Il faut arroser de préférence au soleil couchant, en veillant à ce que la terre soit détrempée autour des plantes du massif. 30 litres d’eau au mètre carré pour une pelouse est une bonne moyenne. Davantage, la terre se transforme en boue, et moins, l’eau reste à la surface et n’alimente que les racines superficielles.

Mieux vaut ne pas habituer vos plantes et vos arbres à des arrosages trop copieux si vous devez partir en vacances. Une alternance d’eau et de sécheresse rendrait le remède pire que le mal. Attendre que la terre des massifs et plates-bandes soit sèche sur au moins 5 cm avant d’arroser à nouveau.

Arroser en hiver : Attention au coup de froid !

Dès à présent, mettez les plantes au régime et n’apportez plus d’engrais aux plantes conservées à l’extérieur. C’est une précaution à prendre, en principe, pour éviter la formation d’un grand nombre de jeunes pousses qui seraient encore tendres à l’entrée de l’hiver, et donc plus fragiles.

Il faut arroser avec modération et stoppez quand il gèle. Il faut en profiter des belles journées pour faire l’arrosage, en fin de matinée de préférence. Cependant, il faut faire attention, car le terreau ne doit pas se dessécher totalement : les plantes qui fleurissent et qui conservent leur feuillage ont besoin d’eau et peuvent très bien mourir de soif en plein hiver si vous le vouliez.

Si l’humidité étant un problème majeur pour la conservation des plantes, il faut isoler le fond des pots d’un sol souvent détrempé. C’est le cas sur les terrasses et les balcons peu abrités. L’eau remonte alors par capillarité par le trou de drainage et le terreau reste imbibé.

Si vous prévoyez de cultiver des plantes dans des vases uniquement avec de l’eau (narcisse). Il faut choisir un beau contenant en verre transparent (vase carré, aquarium, bocal…) et mettez au fond des billes ou des galets, qui permettent de caler les bulbes. Ensuite, on ajoute un petit morceau de charbon de bois pour éviter le pourrissement. Puis, on verse de l’eau jusqu’à la base du plante. À éviter de les tremper pour maintenir régulièrement le niveau de l’eau.

Si vous avez des doutes sur la façon d’arroser vos plantes en hiver, vous pouvez faire appel à un professionnel du jardin. Il saura vous apporter son expertise et vous aidera à entretenir votre jardin en vous faisant profiter d’avantages fiscaux !

Laisser un commentaire