05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
aloé vera

Aloé Vera : Variétés d’Aloe vera, culture, entretien, et bouturage

Aloé Vera

Son nom vous dit peut-être quelque chose car on le croise de plus en plus sur nos étals sous différentes formes. Les jardiniers de métier vous livrent tous ses secrets. L’Aloe Vera (ou Vrai Aloes), également appelé Aloes des Barbades, est une cactée faisant partie de la famille des Aloes qui regroupe plus de 300 espèces. Son nom lui permet de le différencier de ses très nombreux cousins. Tout vous sera dit sur cette plante de la famille des liliacées, l’une des plus importantes familles végétales. Comment cultiver, entretenir et bouturage, cette plante aux multiples vertus

La culture de l’Aloe Vera

Vous souhaitez vous lancer dans le jardinage ? Un végétal est essentiel à vos espaces verts : l’Aloe Vera. Réputé pour ses 1001 vertus, il se cultive très facilement. Non seulement cette plante grasse ne cessera de vous étonner par ses bienfaits, mais elle a également la qualité non négligeable d’être très facile à cultiver.

aloé vera

Nul besoin d’avoir plusieurs hectares ni d’être un jardinier aguerri, elle se contente d’un rien. Ainsi, vous aurez simplement besoin d’un pot en terre cuite dans lequel vous mettrez une fine couche de billes d’argile dans le fond, afin de drainer l’eau. Si vous n’en avez pas, quelques gravillons feront l’affaire. Vous le remplirez pour moitié de terre et pour moitié de tourbe. Il vous suffira alors d’y planter votre bouture et de l’oublier pendant deux semaines, cela lui permettra de faire pousser ses racines pour rechercher l’eau. Une fois celles-ci bien développées, vous pourrez l’arroser mais avec parcimonie.

Votre plan se contentera d’un peu d’eau tous les 15 jours ou dès que la terre sera sèche, sinon il risquerait de pourrir par excès d’hydratation. Comme toutes les cactées, l’Aloé Vera raffole du soleil. Mettez-le donc à la lumière et protégez le l’hiver si vous le laissez dehors. Si vous souhaitez le mettre en terre, attendez deux à trois ans.

L’entretien de l’Aloe Vera

Cette plante épatante ne nécessite que très peu d’entretien. Seulement de la lumière, de la chaleur (mais pas trop) et un peu d’eau de temps en temps. Comment ne pas en tomber amoureux ? De l’apprenti à l’expert jardinier, elle saura ravir tous ceux qui la cultiveront.

Le bouturage de l’Aloe Vera

Il se fait tout seul ! Et oui, quand on vous dit que l’Aloe Vera est presque magique. De par ses vertus bien sûr, mais également parce qu’il se bouture lui-même. En réalité, lorsque son pot devient trop petit et qu’il ne peut plus évoluer, il forme de petits rejetons. Il vous suffira alors de le transférer dans un contenant plus grand. Mais si par mégarde vous cassez une de ses feuilles et que vous n’en avez pas l’utilité, alors voici comment vous y prendre.

Coupez nettement la feuille, de préférence en biais, puis laissez-là sécher entre 5 et 7 semaines. On peut plonger la partie coupée dans la cendre (du barbecue ou de la cheminée) afin d’éviter les maladies et permettre un séchage plus rapide. Une fois ceci fait, plantez la partie anhydre sur une profondeur de 2 cm environ, en suivant le même procédé que pour la plantation initiale. En quelques semaines, de nouveaux rejetons vont apparaître.

Cette plante merveilleuse qu’est l’Aloe Vera offre des possibilités infinies d’utilisation. Ainsi, elle favoriserait la cicatrisation, soignerait l’acné, soulagerait les brûlures d’estomac entre autres… Elle peut être employée sur la peau, en masque, en cataplasme, par voie orale, etc. Une légende raconte même qu’il ne se passerait pas un jour sans qu’on en découvre des vertus. Et vous, quand plantez-vous votre Aloé Vera ?

N’hésitez pas à contacter notre équipe pour vous aider à y parvenir !

 

Laisser un commentaire