05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
ageratum

Ageratum : comment le cultiver ?

Ageratum : présentation

Grâce à l’expertise de nos jardiniers professionnels, découvrez le panache de couleurs que possèdent les différentes variétés d’ageratum. Il en existe plus de 40 espèces. Le nom de Célestine est couramment employé pour parler de l’agératum, qui vient lui du grec et signifie «qui ne vieillit pas ». L’agératum est endémique au Mexique et se rencontre beaucoup dans les pays d’Amérique centrale.

L’agératum est une plante vivace à la floraison estivale (environ de mai à octobre), les fleurs sont bleues pervenche, roses, violettes ou blanches et en très grande abondance. Elle possède un caractère buissonnant et si l’on n’y touche pas, les graines se sèment spontanément d’année en année ce qui rend sa multiplication facile et rapide.

Elle se cultive comme une plante annuelle lorsqu’elle est en extérieur. Elle possède des feuilles cordiformes c’est-à-dire en forme de cœur. Les inflorescences sont réunies en corymbes, presque en boules et forment de petits pompons pelucheux. Les graines peuvent être récupérées pour être plantées dans le futur. Elles conservent leur faculté germinative durant une période qui s’étend jusqu’à 5 ans.

Comment planter l’ageratum ?

Les semis se font à partir de février/mars en terrine sous de mini-serres ou à proximité d’une source de chaleur. Mais avec la douceur de cet hiver, les semis peuvent débuter dès le mois de janvier. Quand la deuxième paire de feuilles fait son apparition, plantez les dans des godets individuels. Une fois que l’agétarum atteint 15 centimètres  de hauteur, rempotez-la dans un pot d’au moins 15 centimètres de diamètre.

Trouvez un emplacement bien ensoleillé pour cultiver vos ageratums. La qualité du sol importe peu, étant donné qu’elle a une grande tolérance à ce niveau. Plantez toujours vos plantes hors périodes de gel et de chaleur donc à peu près aux mi-saisons.

Elle trouve aisément sa place dans les bordures et massifs, mais elle peut être aussi cultivée en pot ou en jardinière. Prévoyez un espace d’environ 30 centimètres entre chaque plants et enrichissez la terre avec du terreau.

La croissance est rapide, les fleurs atteignent 30 centimètres pour les variétés les plus basses et 60 centimètres pour les plus hautes.

Comment entretenir l’ageratum ?

L’entretien reste assez basique. Arrosez pendant les fortes chaleurs en veillant à ne surtout pas mouiller les feuilles et ajoutez un apport en engrais durant les périodes de végétation. Si le sol est trop mouillé, la plante peut souffrir de la pourriture des racines. Coupez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler la floraison. Il est conseillé de placer un tuteur sur les tiges les
plus hautes pour ne pas qu’elles plient avec le vent. Si les feuilles se mettent à jaunir, cela signifie que la plante manque d’engrais. La multiplication a lieu au début du printemps par la division de touffes.

Les parasites de l’ageratum

Si vous observez de la moisissure grise qui commence à envahir les feuille, ôtez les feuilles atteintes et allégez la plante pour lui permettre de s’aérer. Terminez par lui administrer un fongicide.

Surveillez la venue de pucerons, d’araignées rouges et de limaces qui se nourrissent des jeunes pousses. Pour les pucerons, la solution la plus efficace est d’attirer ou insérer un grand nombre de coccinelles.

Plantes Compagnes

Elle s’accommode parfaitement avec toutes les autres plantes annuelles

Exemple de variétés

De très nombreuses espèces hybrides ont été obtenues, elles sont commercialisées sous le nom de chaque variété ou sous la dénomination du colori. Il est possible de retrouver des espèces d’ageratums telles que :

  • La Bavaria : bleue à cœur blanc
  • Le bouquet bleu : floraison d’un bleu très soutenu
  • La blue Mink : des fleurs d’un bleu très clair qui couvrent le feuillage
  • Le bouquet blanc : des fleurs blanches lumineuses sur de très grandes tiges
  • Le Danube Bleu : Fleurs bleues tirant sur le violet, très nombreuses et couvrant le feuillage
  • L’Hawaï : petites fleurs bleues tendre et une floraison précoce
  • La pacific : Floraison bleues presque violet
  • La red sea : Fleurs rouges foncé à violine sur de longues tiges se détachant du feuillage
  • La rose hawaï : Fleurs roses violacé assez foncées et précoces
  • La white hawaï : fleurs blanches très précoces

Derniers conseils de jardinage

Elle ne supporte pas le gel.

L’ageratum attire les insectes butineurs, profitez-en pour cesser l’utilisation d’insecticide.

Les populations d’insecte vont se réguler seules entre parasites et auxiliaires.

Si vous souhaitez être bien conseillé par des jardiniers professionnels, n’hésitez pas à contacter un jardinier près de chez vous.

Laisser un commentaire