05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche

Blog Jardinier

Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
chaulage des troncs

POURQUOI ET COMMENT CHAULER LES TRONCS DES ARBRES?

Durant l’hiver, les troncs des arbres fruitiers avaient autrefois tendance à se parer de blanc. Pratique ancienne, aujourd’hui tombée en désuétude mais qui mérite pourtant que l’on s’y intéresse de plus près. C’est pourquoi nos jardiniers professionnels se proposent de vous expliquer ici  pourquoi et comment utiliser le lait de chaux dans votre verger ou jardin.

Qu’est-ce que le blanc arboricole ?

Cette peinture blanche appliquée sur les troncs est en fait une préparation naturelle à base de chaux issue de la décomposition thermique du calcaire. Dans le commerce on la trouve sous forme de poudre à mélanger soi même avec de l’eau ou en seaux plastiques déjà prêts à l’emploi (facile d’utilisation mais un peu plus onéreux).

Pourquoi chauler le tronc des fruitiers ?

De nombreuses larves de parasites et champignons microscopiques se réfugient sous l’écorce des arbres durant l’hiver, pour pouvoir mieux les attaquer dès que les températures remontent. Le lait de chaux est un excellent antiseptique qui détruira ces larves et champignons ravageurs. Il est donc utilisé en prévention de nombreuses maladies cryptogamiques comme la tavelure, la cloque, la moniliose, le chancre… Ainsi ce traitement de fond  vous permettra de réduire considérablement les usages de fongicides et insecticides.

Comment appliquer un lait de chaux ?

Avant toute chose, le nettoyage des troncs à l’aide d’une brosse est impératif pour pouvoir éliminer la mousse, détacher les morceaux d’écorce endommagée et repérer d’éventuelles plaies qui auraient besoin de cicatrisant.

Par la suite, nos jardiniers professionnels vous recommandent de prendre toutes les précautions nécessaires car la chaux est un produit hautement corrosif : une tenue adaptée, des gants, des lunettes et un masque vous protègeront. De plus, si le produit est en poudre, les modes d’emploi et de dosage sont à respecter scrupuleusement, la réaction du mélange chaux / eau produisant de gros bouillonnements. Versez la quantité prescrite de chaux dans un seau métallique préalablement rempli d’eau. Contenir l’impressionnant bouillonnement en couvrant le seau. Puis laissez le mélange reposer plusieurs heures. Ensuite, rajoutez un peu d’eau et remuez doucement pour rendre le mélange plus homogène et facile à appliquer.

Comme pour tout traitement phytosanitaire, il convient de procéder un jour sec et surtout sans vent. A l’aide d’un large pinceau ou d’une brosse peignez le tronc en partant du bas vers le haut, de la base du tronc jusqu’au départ des premières branches. A la fin de l’opération le tronc devra être complètement blanc. En général une seule couche suffit, mais si l’écorce est très irrégulière une seconde pourra être appliquée sans forcement attendre que la première ait séché.

Cette opération sera renouvelée chaque année, voire tous les deux ans.

Pour plus de sécurité, d’efficacité et de tranquillité faites appel à un jardinier-paysagiste de la coopérative. De plus nos jardiniers peuvent vous proposer une réduction fiscale ou un crédit d’impôt pour l’entretien de votre jardin, terrasse, potager, verger dans le cadre des services à la personne.

« blanc arboricole » ou « chaux vive agricole » : photo prise sur le site « permaground »

18 Commentaires

  1. TRAORE Maxime

    Merci pour ces commentaires bien motivés, qui nous aident à partager avec les arboriculteurs au Mali qui sont encore dans l’hésitation!
    Bonne suite

    1. Roxane

      Bonjour Angie,
      Merci pour votre commentaire. Le chaulage des arbres s’effectue généralement en fin d’hiver et avant le début du printemps. La période de février semble être encore favorable. L’opération sera à renouveler tous les ans voire tous les 2 ans pour garantir une protection efficace.
      Bon jardinage et dites nous si cela a bien fonctionné !

  2. Gabriel

    Je chaule mes arbres chaque année et dans la préparation j’ajoute une petite cuillère à soupe de sulfate de cuivre. De plus cela a un bel effet bleu par temps humide, c’est un baromètre en soi.

  3. Jennifer

    Bonjour, j’ai acheté un mélange déjà prêt en seau mais la majorité du seau a formé un bloc (avec un peu de liquide autour) que je n’arrive pas à dissoudre et rendre homogène. Que me conseillez vous pour rendre le mélange homogène svp?
    Merci d’avance,
    Jennifer

    1. Roxane

      Bonjour Jennifer,
      Je ne savais pas que l’on trouvait en commerce des mélanges déjà préparés.
      Etant donné que la « recette maison » se compose de chaux additionnée à de l’eau, avez-vous essayé de le diluer un peu avec, pour voir si cela rendait le mélange plus homogène ?
      Sinon, je vous conseille de vous référer aux conseils présents sur le seau (s’il y en a) ou bien de consulter directement un vendeur à l’endroit ou vous vous êtes procurés votre mélange…
      Navrée de pouvoir vous aider plus. N’hésitez pas à nous raconter comment vous avez solutionné ce problème, peut-être cela aidera-t’il d’autres internautes. En vous remerciant !
      Cordialement,

    2. Jakouille

      Bonjour,j’ai rencontré le même problème que vous ! impossible de le remuer avec un bâton ou quoi que ce soit, j’ai du me résoudre à vider le liquide dans un autre sceau puis avec une tige en fer j’ai réussi a casser en gros morceaux du bloc qui était au fond du pot,ensuite muni de lunette et de gant en caoutchouc BIEN ÉTANCHE !!! j’ai pétri ces morceaux en rajoutant au fur a mesure le liquide et c’est devenue au bout de 15 minutes une texture identique à de la pâte a crêpe!!!

    1. Roxane

      Bonjour Rezgane,
      Merci pour votre commentaire !
      J’imagine que votre question concerne le dosage à respecter pour la fabrication du lait de chaux.
      Il faut donc mélanger un volume de chaux pour deux à trois volumes d’eau. Prenez un grand contenant pour le mélange, car au contact de l’eau la chaux se met à bouillonner et la réaction dégage de la chaleur. Il est possible de rajouter un peu de savon noir afin que le mélange se fixe au mieux sur l’arbre. Vous devez obtenir une préparation homogène, ni trop épaisse ni trop liquide…
      Voilà c’est à vous de jouer maintenant 😉 ! N’hésitez pas à partager votre expérience et vos photos.

  4. Marie-Laure

    Bonjour,

    J’ai un vieil aulne dont la moitié de l’épaisseur du tronc est ravagée et rongée, peut-être des capricornes, mais ils ne sont plus là. Pourtant l’arbre a une frondaison large et abondante comme s’il était normal. Je voudrais le soigner. Puis-je utiliser la chaux ou l’argile pour renforcer le peu de tronc qui reste ?

  5. Pingback : POURQUOI ET COMMENT CHAULER LES TRONCS DES ARBR...

    1. La chaux a pour but d’assainir les arbres. Plus les arbres sont vieux, plus leur écorce offre repli et cachette aux insectes. Pour de jeunes arbres au tronc lisse préférez peut être de les enduire d’argile verte qui a un super pouvoir cicatrisant et sera tout de même moins agressif. bonne journée et bon jardinage!

      1. duly

        Bonjour!
        Je vois que vous parlez d’argile verte pour badigeonner les troncs d’arbres. J’ai l’intention de passer un mélange de terre de potier et de bouse de vache (litière chez mon voisin le fermier), selon une recette lue il y a des années alors que je n’habitais pas encore à la campagne. Pensez-vous que je puisse passer une telle préparation sur les arbres fruitiers en bordure de mon tout nouveau potager?
        Je n’aime pas les produits compliqués et ne crains pas le travail un peu particulier nécessité pour la fabrication de purins de plantes et autres…(déjà fait l’an dernier pour ortie, consoude…)
        Je vous remercie pour la réponse.
        Clara

        1. Bonjour Clara,

          en effet vous pouvez selon une très vieille recette ( Moyen-Age) appliquer de la terre de potier déliée avec du foin pour cicatriser des greffes d’arbres et apporter des soins. Pour la bouse de vaches, assurez-vous que celles-ci ne sont pas traitées avec des antibiotiques ou des vermifuges. Je serais vous, je commencerais sur un arbre après avoir bien nettoyé le bois mort et la vieille écorce. Si vous trouvez que les résultats sont bons, faites nous en part. Si vous le souhaitez vous pouvez également partager vos expériences et nous les publierons sur notre site. En tout cas bravo pour la fabrication de purin maison. Donnez-nous des nouvelles de vos expériences !!!

Laisser un commentaire

X
- Enter Votre localisation -
- or -